01/07/2004

Le foot au top!

Avec l'absence des Diables Rouges dans la compétition, on était en droit d'avoir de sérieuses craintes concernant les audiences de l'Euro 2004 au Portugal. Mais les téléspectateurs belges ne semblent pas plus chagrinés que ça de la non présence de notre équipe nationale. Depuis une semaine, le foot domine les audiences. Et ce week-end a tout particulièrement été fructueux.Ainsi, vendredi soir, la rencontre Italie-Suède a été suivie par 400.000 téléspectateurs sur La Deux (24% de part de marché), battant au passage la finale de La Ferme Célébrités, qui a dû se contenter de 328.000 personnes (22,2%). Samedi, rebelotte. C'est de nouveau le foot qui arrive en tête avec 355.000 amateurs de ballon rond pour le match complètement fou Pays-Bas/Tchéquie. Mais le tout gros score, c'est dimanche soir qu'il a été enregistré. Pas moins de 518.500 personnes ont assisté sur La Deux à l'élimination de l'Espagne face au Portugal. Un chiffre auquel il faut ajouter les 143.000 téléspectateurs belges qui ont préféré suivre la rencontre sur TF 1.Evidemment, du côté de la RTBF, on doit se frotter les mains. L'opération est pour le moins rentable en termes d'audiences. Même si on imagine que les scores auraient encore été plus élevés si les Belges avaient été qualifiés. Mais, inutile de spéculer, on ne refait pas l'histoire.

15:13 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Fred Courtadon is back!

Docs de choc arrive sur rtl tvi Au programme cet été, les meilleurs documents diffusés dans Docs de choc sur M6 cette saison, plus des reportages inédits, avant une nouvelle formule dès la rentrée, axée sur de grands sujets de société ou de grands événements qui ont marqué l’actualité.

15:09 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Audience procès Dutroux

La chaîne privée a devancé sa rivale publique, mardi, pour le verdict sur les peines.Les deux chaînes ont consacré plus de 6 heures de direct à l'événement.Avec la clôture du procès Dutroux, c'est aussi l'heure du bilan pour les chaînes de télévision ayant couvert l'événement qui aura sans doute provoqué, pour RTL-TVI et la RTBF, le plus gros effort en investissement humain, en moyens techniques et en durée.A ce stade, le bilan se confine aux audiences. Et à ce petit jeu, RTL-TVI a mené la course en tête. Mardi, pour le verdict des peines, tant RTL-TVI que la RTBF ont gardé l'antenne durant près de 6h30. Entre 12h45 et 17h20, ce sont quelque 845700 téléspectateurs qui se sont retrouvés devant leur petit écran pour entendre les peines infligées aux accusés du procès Dutroux, soit 335700 de plus qu'un jour ordinaire.Sur cette tranche, RTL-TVI a rassemblé 297300 téléspectateurs, soit plus de 35 pc de part de marché contre 247700 et 29 pc pour La une. Entre 18h30 et 20h20, RTL-TVI a comptabilisé 448100 téléspectateurs, soit plus d'un téléspectateur sur trois, alors que La une en a rassemblé 296100.

15:06 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Plug and Werchter

Plug TV sera présent avec ses caméras au festival de Rock Werchter 2004 qui se déroule le premier week-end de juillet. Les images ne seront pas diffusées en direct, mais en différé, le week-end suivant (10-11 juillet) à des heures non encore précisées. Au programme, notamment, des « live » de Cypress Hill, Pink, Rasmus, AIR et The Cure. La chaîne annonce également des interviews avec Lenny Kravitz, Placebo et Muse. Ce « spécial Werchter 2004 » sera présenté par Olivier et Florence.

15:02 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Jacques Mercier sur France3

L'espace de quelques jours, Jacques Mercier va faire de petites infidélités à la RTBF. Dimanche, lundi et mardi, à l'occasion du départ des étapes belges du Tour de France depuis Liège, Charleroi et Waterloo, il sera aux côtés d'Henri Sannier pour l'émission Sur la route du tour, diffusée vers 11h.«France 3 souhaitait avoir un invité privilégié afin de parler des villes d'où partent les étapes, mais aussi de la Wallonie et de nos spécialités», explique Jacques Mercier. «Il y aura ainsi une série de petits reportages que je commenterai. On verra par exemple une carte postale de la ville. Je parlerai de tout ce qui fait la Belgique, de la BD au chocolat. Pour Liège, je ferai une évocation de Simenon, pour Charleroi j'évoquerai un brasseur, tandis qu'à Waterloo, je parlerai bien sûr de la bataille, mais aussi de Soeur Sourire où encore de la tarte au sucre. Et puis, ce sera aussi l'occasion de balayer certains clichés. Il faut par exemple expliquer aux Français que lorsque Johan Museeuw s'exprime, il ne parle pas belge. C'est un néerlandophone qui parle en français. Je suis sûr qu'ils vont être étonnés de voir que la plupart des francophones parlent comme eux!»Après cette expérience, Jacques Mercier pourra aussi penser à la rentrée. A la mi-juillet, il saura si La télé infernale, l'adaptation de La semaine infernale, se fera à la rentrée. Mais ça semble, en tout cas, bien parti...Source:DHNET

14:59 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |