11/06/2004

JEUX ILLEGAUX SUR TVI

Un casino clandestin aurait-il élu domicile à l'avenue Ariane, dans les locaux de RTL-TVi ? Certes non. Pourtant, le parquet de Bruxelles est saisi depuis quelques jours d'une information judiciaire à charge de la chaîne de télévision pour exploitation de jeux de hasard interdits. Le délit est passible d'une peine de cinq ans de prison. Avant la chaîne privée francophone, ses homologues flamandes de VT4, Kanaal 2 et VTM avaient déjà subi le même sort à la fin du mois d'avril. Confirmant l'information divulguée ce lundi par les quotidiens du groupe Sud Presse, Etienne Marique, le président de la Commission des jeux de hasard, ajoute encore que Belgacom se trouve aussi dans le collimateur de son institution pour complicité. Mais aucun P-V n'a encore été envoyé à l'opérateur téléphonique. La cause du courroux de la Commission se trouve dans deux jeux diffusés en semaine par RTL. « Allô cadeaux », à partir de 10 h 15 et « Le mot gagnant », chaque jour dès 15 heures. Selon Etienne Marique, ces deux émissions sont des jeux de hasard et non de divertissement. Les questions qui y sont posées sont tellement faciles que tout le monde peut y répondre. Dès lors le vainqueur est tiré au sort. Cela relève du hasard. « Allô cadeaux » comprend deux jeux différents. Le premier est une vidéo proposée au téléspectateur suivie d'une question à choix multiple. Le téléphage est alors invité à appeler un numéro 0900 surtaxé ou à envoyer un SMS au prix d'un euro l'appel. L'un des gagnants est ensuite tiré au sort pour passer à l'antenne, donner la bonne réponse et éventuellement gagner un lecteur DVD, un home cinéma ou encore un GSM. Le second jeu d'« Allô cadeaux » incriminé consiste à compléter une phrase ou un nom propre. Là aussi, le participant répond en envoyant un SMS surtaxé. Le gagnant est ensuite tiré au sort et c'est un tambour virtuel qui détermine s'il a gagné ou non la montre ou le bijou mis en jeu. Dans « le mot gagnant », le téléspectateur doit trouver un mot sur base des informations données par la présentatrice. Tous les dix appels, un candidat est sélectionné pour prendre part au tirage au sort du gagnant du jeu qui empoche, lui, 250 euros. Un principe qui incite le candidat à envoyer un maximum de SMS. Or, comme le constate Etienne Marique, vu l'heure de diffusion, ces jeux attirent des gens qui sont à la maison la journée. Donc, des chômeurs, des retraités, des gens malades. En gros, des personnes à faibles revenus qui sont donc fragilisées. Un jour, nous avons effectué un coup de sonde sur « Allô cadeaux » et nous avons entendu un gamin de 13 ans passer sur antenne alors que ces jeux sont théoriquement réservés aux adultes. Et le président de la Commission d'ajouter que même si les jeux de RTL sont moins agressifs que ceux des chaînes flamandes, la loi reste la loi. A ce stade au parquet de Bruxelles, l'affaire est à l'information pénale, commente le porte-parole Jos Colpin. Il n'a encore été procédé à aucune audition. Ce qui fait dire à la direction de RTL-TVi que nous n'avons encore reçu aucune information jusqu'à présent. Les programmes visés restent donc à l'antenne pour l'instant. (c) leguide.be

17:19 Écrit par Moi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ah la la Ah la la RTL, sont toujours aussi fort :-D

Écrit par : Eske | 11/06/2004

Les commentaires sont fermés.